Comment assurer son vélo ? Nos conseils pour bien choisir son assurance

cycliste dans la montagne

Ces dernières années, le vélo a peu à peu remplacé les voitures en proposant une alternative plus écologique. Les villes ont vu naître de nombreuses pistes cyclables et le nombre de deux-roues s’est multiplié. Cependant, si ces derniers présentent de nombreux avantages au quotidien pour vos déplacements, ils ne vous épargnent pas de la possibilité d’un incident, c’est pourquoi il est indispensable d’assurer votre vélo. Vols, dommages matériels, catastrophes… Afin de vous couvrir en toutes circonstances, les garanties proposées par les organismes assureurs sont variées. A travers son guide et conseils, APRIL Moto vous accompagne dans votre démarche et vous aide à comprendre comment assurer votre vélo en toute simplicité.

 

Assurer son vélo : quelle utilité ?

Pour de plus en plus de citadins, le vélo devient le moyen de transport principal. Ainsi, ces derniers ont tendance à opter pour des modèles performants, qu’il s’agisse d’un vélo classique, d’un VAE ou vélo électrique. Le coût d’achat de ce deux-roues peut alors représenter une raison valable pour souscrire à une assurance. En règle générale, il est recommandé d’opter pour une assurance couvrant le vol, la casse, les dégâts matériels et corporels. En effet, il s’agit des garanties n’étant pas comprises dans votre assurance multirisque habitation ni dans la responsabilité civile.

Souscrire à une assurance pour votre vélo présente de nombreux avantages au quotidien. Celle-ci saura vous rassurer et vous protéger en cas d’incident, ce qui peut s’avérer des plus intéressants notamment si votre deux-roues est un modèle particulièrement onéreux. Toutefois, afin que celle-ci soit réellement utile, il convient de choisir son assurance en fonction de ses besoins. À titre d’exemple, en ville, les vols de vélos sont des actes très fréquents, ainsi, opter pour une assurance vol ou tentative de vol sera un choix des plus judicieux.

 

Assurer son vélo est-il obligatoire ?

Puisque de nombreux véhicules nécessitent une assurance, il est légitime de se demander si le vélo doit obligatoirement être assuré afin d’être utilisé. De manière à répondre à cette question, nous distinguons les différents types de deux-roues.

L’assurance pour vélo “standard”

Les vélos classiques, ne disposant pas d’un moteur, ne doivent pas obligatoirement être assurés. Toutefois, ceux-ci pouvant toutefois avoir un coût particulièrement élevé, il est parfois fortement recommandé de toute de même les assurer. Chez APRIL Moto, nous vous proposons la meilleure assurance pour votre vélo de route. Découvrez notre offre spécifique pour l’assurance de votre vélo B’Twin.

L’assurance pour vélo cargo

Qu’il soit à assistance électrique ou non, le vélo cargo n’est pas soumis à une obligation d’assurance. En revanche l’assurance est obligatoire dès lors que le vélo cargo est équipé d’un moteur donc la vitesse peut dépasser les 25km/h. Bien que l’assurance ne soit dans la majorité des cas pas obligatoire, elle est toutefois vivement recommandée afin de se prémunir des frais en cas de dommages matériels ou corporels. APRIL Moto vous propose donc une assurance spécifique au vélo cargo.

L’assurance pour vélo à assistance électrique (VAE)

De plus en plus privilégiés par les Français, les VAE sont des vélos disposant d’un moteur se coupant automatiquement dès lors que la vitesse excède 25 km/h. Concernant ces modèles, la souscription à une assurance pour vélo à assistance électrique n’est pas impérative, bien que fortement conseillé. Qu’il s’agisse de la casse ou des potentiels dommages corporels, un véhicule possédant un moteur, même bridé, peut entraîner un incident aux conséquences n’étant pas nécessairement couvertes par la responsabilité civile.

L’assurance pour vélo électrique

Appartenant à la catégorie des véhicules terrestres à moteur, le vélo électrique dispose d’un moteur pouvant atteindre 45 km/h. Contrairement au vélo classique ou VAE, il s’agit d’un deux-roues nécessitant la détention d’un permis “AM” et ne pouvant pas circuler sur les pistes cyclables. Ce type de vélo, quant à lui, doit obligatoirement être assuré afin d’être utilisé.

En règle générale, que l’assurance soit obligatoire ou non, nous remarquerons qu’il est toutefois fortement conseillé de souscrire à un contrat, notamment lorsque votre deux-roues a un prix d’achat élevé. De même, il est fortement recommandé de souscrire à une assurance si vous utilisez votre vélo pour des trajets professionnels.

 

Qu’en est-il de la responsabilité civile et de l’assurance multirisque habitation ?

De manière à pleinement comprendre l’utilité d’une assurance de vélo, il est tout d’abord important de délimiter les couvertures proposées par l’assurance multirisque habitation et la responsabilité civile. Cela vous permettra alors de mieux choisir les garanties de votre assurance vélo.

L’assurance responsabilité civile

Pour tous vélos dont la vitesse excède 25 km/h (vélos de route et vélos à assistance électrique), l’assurance responsabilité civile est obligatoire. Elle permettra de couvrir les dégâts occasionnés aux tiers, qu’il s’agisse de :

  • Dommages corporels
  • Dommages matériels
  • Dommage immatériels

Notez toutefois que la responsabilité civile ne fonctionne que sous certaines conditions. Il doit en effet s’agir d’un vélo dont l’assistance électrique est couplée au pédalage, d’un modèle ne dépassant pas 25 km/h, et que la puissance du moteur de ce dernier n’excède pas 250 watts.

 

L’assurance multirisque habitation

Si elle n’est pas aussi complète qu’une assurance vélo spécialisée, l’assurance multirisque habitation peut comprendre des garanties concernant le vol. Toutefois, en règle générale, celle-ci ne couvre le vol que lorsque celui-ci a eu lieu au sein même de votre logement ou d’un local fermé. Certains contrats vous proposeront également une prise en charge pour les vols extérieurs, cependant de nombreuses clauses d’exclusions sont retrouvées. Parmi elles, nous retrouvons notamment les limites en termes d’horaires : entre 23 heures et 7 heures, l’assurance multirisque habitation ne couvre généralement pas les vols ayant eu lieu en extérieur.

 

Quelles sont les différentes garanties d’une assurance vélo ?

Lorsque vous souhaitez souscrire à une assurance pour votre vélo, il convient de choisir les garanties qui sauront répondre à vos besoins. Nous vous présentons ici les différentes couvertures existantes, afin que vous puissiez choisir la meilleure assurance pour votre vélo.

Vol et tentative de vol

Qu’il s’agisse d’un vélo classique, d’un VAE ou d’un vélo à assistance électrique, les modèles trouvés aujourd’hui sur le marché peuvent avoir un cout particulièrement élevé. Ainsi, bénéficier d’une indemnisation en cas de vol peut s’avérer des plus avantageux, si jamais vous étiez amené à devoir le remplacer. En effet, le vol du deux-roues dans son intégralité, ou bien de sa batterie (pour les VAE ou vélos électriques), peut représenter un réel coût qu’il est préférable de faire prendre en charge par une assurance. Notez toutefois que, de manière à percevoir lesdites indemnités, il est généralement indispensable que le vélo en question ait été protégé à l’aide d’un antivol dont le modèle est référencé dans le contrat d’assurance. Il est donc primordial de comprendre comment assurer son vélo contre le vol.

Dommages matériels et casse

Comme mentionné précédemment, votre assurance responsabilité civile prend en charge les dommages occasionnés à des tiers dans le cadre d’un accident responsable. Toutefois, cette dernière ne couvre pas vos dommages matériels personnels, c’est pourquoi une assurance vélo spécialisée est parfois nécessaire. En effet, si votre vélo venait à subir des dommages matériels, une assurance prendrait en charge les réparation, à condition que ceux-ci surviennent à l’occasion d’un accident de la route, d’une catastrophe naturelle ou technologique, d’un incendie, d’un attentat ou d’un acte de vandalisme.

Dommages corporels

Que vous rouliez avec un vélo classique ou avec un VAE, les risques d’accidents et de chutes ne sont pas inexistants. Que vous percutiez un autre piéton ou cycliste, ou bien que vous tombiez, il n’est pas rare de se blesser lorsque l’on se déplace à vélo, y compris lorsqu’on est particulièrement prudent. Lorsque ces blessures nécessitent une prise en charge spécifique, il est important de disposer d’une assurance spécialisée pouvant couvrir vos frais de santé. En effet, disposer d’une garantie dommages corporels vous permet alors de percevoir une indemnisation.

 

Souscrire à une assurance pour son vélo : la marche à suivre

Dans un premier temps, il est important de réunir tous les documents justificatifs dont vous aurez besoin pour souscrire à une assurance ou simplement demander un devis, nous citons notamment :

  • La facture du vélo que vous souhaitez assurer
  • La facture avec le numéro de série de l’antivol
  • Le numéro de marquage du vélo

À noter que si l’organisme choisi ne reconnaît pas la référence de l’antivol que vous possédez, vous ne percevrez pas les indemnités en cas de vol. Découvrez comment choisir votre antivol pour sécuriser votre vélo.

Ces documents vous permettront alors de comparer les différentes offres du marché afin de souscrire auprès de l’organisme présentant le plus d’avantages pour votre profil. Par la suite, votre souscription peut se réaliser dans les meilleurs délais. Chez APRIL Moto, nous vous proposons un devis gratuit en seulement deux minutes, ainsi qu’une souscription immédiate. Fort de notre expertise dans le domaine de l’assurance deux-roues, nos experts sont présents pour répondre à toutes vos questions : doit-on déclarer un vol de vélo pour l’assurancecomment faire une déclaration de vol de vélocomment s’assurer qu’une vélo d’occasion n’est pas un vélo volécomment choisir un antivol pour protéger un vélo électrique ou encore comment déclarer un accident de vélo.

 

Assurance vélo : les subtilités

Au même titre que tous les contrats d’assurance, il est indispensable de correctement comprendre les subtilités de votre assurance afin de déterminer l’étendue de vos couvertures. Pour chacune des garanties de votre assurance, il est possible de trouver des subtilités et clauses d’exclusion vous empêchant de percevoir les indemnités en cas de sinistre.

Prenons l’exemple de la garantie vol de vélo. Si cette dernière est censée vous couvrir suite à un vol ou une tentative de vol, il peut en réalité arriver que vous ne perceviez pas les indemnités. En effet, ce type de garantie contient, en règle générale, des clauses particulières selon lesquelles l’évènement doit s’être produit sous certaines circonstances. À titre d’exemple, si votre vélo n’était pas correctement attaché au moyen d’un antivol dont le modèle est préconisé dans le contrat d’assurance, il est possible que vous ne puissiez pas être dédommagé.

Pour chaque garantie que vous choisissez, il est indispensable de correctement analyser les clauses d’exclusions ainsi que les options appliquées à celles-ci. En effet, il convient également de prendre en compte les plafonds de prises en charge ainsi que les hauteurs des franchises.

Avant toute souscription à une assurance, il est fortement recommandé d’étudier votre offre en détail. Pour ce faire, le fichier “IPID” (également nommé Document d’Information Produit), commun à tous les organismes assureurs saura vous stipuler toutes les exclusions de votre contrat.

 

Quel est le prix d’une assurance vélo ?

D’un organisme assureur à l’autre, les prix sont grandement variables. Toutefois, en comparaison avec une assurance de voiture, nous noterons que les tarifs sont abordables.

Plusieurs critères entrent en compte dans l’évaluation du tarif d’une assurance de vélo. Dans un premier temps, celui-ci fluctuera selon les garanties choisies. En effet, plus vous prenez de garanties, plus le prix sera élevé. Par ailleurs, le type de vélo ainsi que son coût d’achat jouent également un rôle important dans le calcul final. Une assurance vol et dommages matériel n’aura pas le même prix pour un vélo classique de 500 euros (environ 3 euros par mois), que pour un vélo électrique de 8 000 (aux alentours de 50 euros par mois).

Notre conseil : lorsque vous souscrivez à une assurance de vélo, ne vous fiez pas uniquement au prix affiché. Il est également important de tenir compte de la franchise et du taux de vétusté appliqué.

 

Assurez votre vélo en toute simplicité avec APRIL Moto

De manière à ce que vous puissiez rouler en toute sérénité, APRIL Moto vous accompagne dans votre démarche et vous propose des contrats d’assurance des plus avantageux. Vous aurez affaire à un organisme de confiance qui saura mettre en avant des garanties adaptées à vos besoins. En effet, cet incontournable de l’assurance vous propose de prendre en charge vos deux-roues, qu’il s’agisse d’un vélo classique, d’un VAE ou d’un vélo électrique.

Afin de vous faciliter la tâche, APRIL Moto vous propose d’assurer votre vélo en toute simplicité. En seulement quelques clics, vous recevez un devis personnalisé pour une offre sur-mesure. Si celle-ci vous convient, vous aurez la possibilité de souscrire immédiatement à l’offre afin de profiter de l’assurance vélo dans l’instant. Si vous souhaitiez réaliser un autre devis, la plateforme vous offre l’opportunité de recommencer la procédure ou d’appeler le service client pour de plus amples informations.

Enfin, pour une démarche des plus rassurantes, APRIL Moto vous assure un paiement en ligne sécurisé. Vous n’avez plus qu’à signer électroniquement afin de finaliser le contrat et votre vélo est assuré ; vous pouvez alors rouler en toute sérénité.