Comment assurer son vélo pour un trajet professionnel ?

homme d'affaires à vélo

Lorsque vous utilisez votre vélo personnel pour effectuer des trajets dans le cadre de votre activité professionnelle, l’assurance de votre deux-roues doit alors évoluer pour vous garantir une couverture optimale. En effet, ce type d’usage nécessite des garanties adaptées afin de vous permettre de bénéficier d’indemnisations ou de prises en charge en cas de sinistre sur vos déplacements. APRIL Moto vous explique comment assurer votre vélo pour un trajet pro et vous guide pour que vous puissiez exercer votre métier sereinement.

 

Trajet pro à vélo : une appréciation différente des risques pour l’assureur

Si vous possédez déjà un vélo à titre personnel, ainsi qu’une assurance deux-roues pour ce dernier, vous pouvez être soudainement amené à effectuer des déplacements professionnels avec cet équipement. Bien que vous bénéficiiez d’une couverture active, il convient alors de contacter votre assureur pour l’informer de cette évolution. En effet, les trajets pros réguliers peuvent impliquer un risque à supporter plus important pour la compagnie d’assurance. À la lumière de cette nouvelle donnée, cette dernière pourra, par conséquent, vous proposer une extension de garanties impliquant l’utilisation de votre vélo à usage professionnel. Les risques couverts jusque-là sur votre contrat seront ainsi étendus à ces déplacements spécifiques.

Il est important de noter que cette modification de votre contrat d’assurance vélo entraîne obligatoirement une majoration de votre prime. Le tarif de votre couverture sera donc plus élevé. Si vous le pouvez, n’hésitez pas à contacter votre assureur en amont afin d’anticiper le montant de vos prochaines échéances de la meilleure façon. Vous pourrez par ailleurs communiquer le tarif de cette majoration à votre employeur et lui demander légitimement de prendre cette différence à sa charge.

 

Que se passe-t-il si l’assureur refuse de couvrir les déplacements professionnels ?

À la suite de votre demande, il est possible que l’assureur refuse de mettre en place une extension de garantie pour vos déplacements professionnels à vélo. Dans ce cas, il convient d’en informer votre employeur dans les meilleurs délais afin de ne pas vous exposer inutilement à des risques sur une période importante. Ce dernier pourra souscrire au nom de l’entreprise un contrat d’assurance vélo mission. Cette formule lui permettra d’assurer les différents employés utilisant un moyen de transport personnel pour effectuer des trajets pros. Il pourra alors choisir de souscrire à un contrat unique ou à un contrat flotte si plusieurs salariés sont à assurer pour ce même motif.

 

Le cas particulier des vélos électriques

Le cadre réglementaire en vigueur distingue deux types de vélos électriques en France. Si votre deux-roues dispose d’une batterie afin d’optimiser votre effort et, de ce fait, vos temps de trajet pro, vous devez savoir que vos obligations ne sont pas les mêmes selon le type de vélo électrique utilisé :

  • Vélo à Assistance Électrique (VAE) : la batterie du VAE alimente un moteur bridé à 250 watts pour une vitesse maximum de 25 km/h. Ce type de vélo n’est pas soumis à une obligation d’assurance dans le cadre personnel et peut être conduit sans justificatif d’aptitude.
  • Vélo Speed Bike : plus puissants, le moteur et la batterie de ces vélos vous permettent de dépasser la vitesse référence de 25 km/h. Ces deux-roues sont ainsi considérés comme des cyclomoteurs. À ce titre, ils doivent être immatriculés et utilisés par des détenteurs du permis de conduire uniquement.

Selon votre type de vélo, veillez donc à respecter les obligations légales correspondantes afin d’éviter toute pénalité ou contravention lors de vos déplacements professionnels.

 

Quels risques si vous n’êtes pas assuré sur un trajet pro ?

La circulation sur route implique nécessairement des risques pour le cycliste. Qu’il s’agisse d’une chute, d’un accident, ou de dommages matériels, votre assurance vélo peut refuser de vous verser toute indemnisation dans certains cas. En effet, s’il s’agissait d’un trajet pro et que vos garanties ne prévoyaient pas ce type d’usage professionnel, vous ne serez alors pas couvert. Les frais de santé ou le règlement des réparations nécessaires à la remise en état des éléments endommagés seront donc intégralement à votre charge.

Votre Responsabilité Civile, incluse dans votre contrat d’assurance habitation, pourra néanmoins contribuer à vos frais lorsque la situation du sinistre correspond aux modalités de sa couverture. Une indemnisation toutefois limitée qui ne vous permettra généralement pas de couvrir l’intégralité des frais engagés. Afin de profiter de votre vélo pour effectuer un trajet pro en toute sérénité, il convient donc de comparer les assurances deux-roues afin de souscrire à une couverture avec votre employeur, ou de faire évoluer votre contrat personnel. Vous avez ainsi l’assurance d’être pris en charge à tout moment en cas de sinistre, et ce, sur chacun de vos déplacements cyclistes.

N’hésitez pas et découvrez en quelques clics votre devis assurance vélo avec APRIL Moto !