Comment déclarer un accident de vélo ?

accident de velo

Vélo classique ou vélo électrique, ce deux-roues a su s’imposer comme le meilleur moyen de déplacement que ce soit en ville ou en campagne. Si le vélo est un véritable plaisir, ce dernier reste à l’origine de plus de 4 000 blessés par an. L’utilisation d’un deux roues demande donc une grande prudence, notamment avec la circulation des voitures et celle des piétons. Aujourd’hui, il est devenu nécessaire de se protéger au maximum et de bien se renseigner sur les différentes procédures à suivre lors d’un accident de vélo. Afin de rouler en toute sécurité, le choix des garanties d’une assurance vélo, un bon équipement et une vigilance de chaque instant sont indispensables. Dès maintenant, vous pouvez retrouver toutes les informations essentielles en cas d’accident de vélo sur notre site spécialisé APRIL Moto dans le but de vous encourager à rouler à vélo avec vigilance et vous expliquer l’importance de souscrire à une assurance pour vélo.

 

Que faire en cas d’accident : les différentes étapes à suivre

Contacter les Pompiers ou la Police

Par principe, tout accident sur la voie publique ayant entrainé des blessures corporelles nécessite le déplacement des forces de Police ou des Pompiers, et ce, quelle que soit l’origine de l’accident. De ce fait, si les pompiers ou la police interviennent sur les lieux de l’accident, ils rédigeront un procès-verbal d’accident à remettre à votre assureur en plus du constat à l’amiable lorsque celui-ci a été fait. Par ailleurs, la rédaction d’un triplicata initial est nécessaire et se complète par un compte rendu des forces de l’ordre comprenant le “métré”. Le métré se compose d’un croquis détaillant les conditions de survenue de l’accident : distance et position des personnes impliquées, exploitation des vidéos surveillances ainsi que les témoignages et l’identification des compagnies d’assurance.

Remplir un constat à l’amiable

En cas d’accident de vélo et s’il n’y a pas délit de fuite de la tierce personne, un constat à l’amiable doit être établi dans le cas où les circonstances de l’accident de vélo le permettraient (absence de blessures graves ou d’intervention rapide par le SAMU ou les Pompiers). Ainsi, la victime de l’accident se doit de vérifier elle-même, et dans la mesure du possible, les différentes coordonnées de la seconde personne liée à l’accident : nom, prénom, adresse, compagnie d’assurance et numéro de police d’assurance ainsi qu’une reconnaissance de responsabilité par l’auteur si celui-ci est d’accord. Sans constat à l’amiable en cas d’accident de vélo, il vous sera plus compliqué de faire valoir vos droits auprès de votre assureur.

Se rendre chez un médecin ou à l’hôpital

Afin de vous permettre d’être indemnisé en cas d’accident de vélo, la création d’un dossier médical lié à celui-ci est primordial. En effet, si vous souffrez de blessures, il faut impérativement se rendre chez un médecin ou à l’hôpital de manière à mesurer l’étendue des dommages corporels. Ainsi, en plus d’obtenir des soins, vous obtiendrez un certificat descriptif qu’il faudra fournir à votre assureur, car nécessaire pour être indemnisé. C’est avec ce certificat que sera déterminée la durée d’une éventuelle ITT (Interruption Temporaire de Travail) si vous n’êtes pas apte à retourner travailler directement après l’accident. À noter que les assurances peuvent assurer les aides nécessaires découlant de l’accident telles qu’une aide à domicile pour le ménage ou pour vos soins.

Déclarer l’accident auprès de votre organisme d’assurance

Si l’accident de vélo s’est déroulé lors de votre trajet entre le domicile et le travail et que vous souffrez de blessures corporelles, il s’agit d’un accident du travail qu’il faut impérativement déclarer auprès de votre employeur. En effet, en vertu de la loi Badinter du 5 juillet 1985, on considère le cycliste comme fragilisé, et donc victime dès lors que des blessures corporelles sont à constater lors d’un accident de la circulation impliquant un véhicule à moteur terrestre. Avec le compte-rendu établi par les forces de l’ordre et votre dossier médical lié à l’accident de vélo, vous pourrez déclarer en toute tranquillité votre accident auprès de votre assureur.

 

Que faire si un constat à l’amiable ne peut être réalisé ?

Dans le cas où un constat à l’amiable ne peut pas être rempli, et que l’auteur de l’accident se montre de mauvaise foi ou si les assurances de la partie adverse ne donnent pas suite à vos demandes, vous pouvez faire le choix de porter plainte jusqu’à un an après l’incident. Si vous êtes victime d’un délit de fuite, il vous faudra impérativement porter plainte et obtenir le plus de preuves possible de l’accident, en plus de la déposition des éventuels témoins. Dans le cas où le conducteur ne serait pas retrouvé, vous êtes en droit d’obtenir une indemnisation, si blessures corporelles il y a, via le fond de garantie des assurances obligatoires. À l’inverse, si l’auteur de l’accident est retrouvé, celui-ci risque une suspension de permis pouvant aller jusqu’à cinq ans ainsi que des sanctions pénales pouvant, quant à elle, aller jusqu’à trois ans d’emprisonnement et 75 000 € d’amende. Si cela est votre cas, il vaut mieux obtenir un conseil légal éclairé pour maximiser vos chances d’être indemnisé.

 

À qui déclarer mon accident et comment le faire ?

Si vous êtes assuré social

En tant qu’assuré social, vous devez fournir à votre organisme d’assurance sociale, les ordonnances du médecin, les feuilles de soins délivrées par ce dernier ou par l’hôpital qui vous a accueilli pour vos blessures corporelles et votre éventuel certificat d’arrêt de travail.

Si vous avez souscrit des assurances personnelles

Dans le cas où vous auriez contracté une garantie individuelle accident ou une assurance-vie, vous devez vous tourner vers les assurances concernées avec une déclaration d’accident par lettre recommandée dans les 5 jours ouvrés qui suivent la date de l’accident. Il vous faudra y indiquer le nom et le numéro de votre police d’assurance, la date, le lieu et les circonstances qui ont causé l’accident, les coordonnées des témoins éventuels ainsi que votre adresse de domicile et le lieu d’hospitalisation.

 

Faites confiance à APRIL Moto et assurez-vous avec votre vélo

Aujourd’hui, il est essentiel de rester vigilent lorsqu’un accident de vélo a eu lieu et de rapidement identifier la situation afin de connaître ses droits et de préparer au mieux l’indemnisation dont vous bénéficierez. De ce fait, peu importe le type de vélo que vous utilisez, s’assurer est aujourd’hui la meilleure façon pour être indemnisé en cas d’accident. APRIL Moto se tient à vos côtés pour vous conseiller la meilleure formule d’assurance qui soit. Dès à présent, vous pouvez réaliser un devis en seulement quelques minutes directement sur notre site.