Doit-on respecter le code de la route en trottinette électrique ?

feu tricolore au rouge

Classique ou électrique, la trottinette a su s’imposer en quelques années comme un moyen de déplacement innovant et ergonomique pour de nombreux Français. Par le décret du 23 octobre 2019, la trottinette électrique est depuis considérée, par le Code de la route, comme étant un Engin de Déplacement Personnel Motorisé (EDPM). Toutefois, face à une augmentation d’accidents, en ville ainsi qu’à la campagne, des règles ont dû être appliquées. Afin de limiter une utilisation dangereuse des trottinettes électriques et assurer la sécurité des usagers, ces dernières mettent en avant différentes mesures à respecter.

Pour en savoir plus sur les réglementations qui régissent la circulation des trottinettes électriques, venez découvrir plus en détail toutes les informations relatives à ce sujet sur notre site spécialisé APRIL Moto.

Quelles sont les règles de circulation à respecter en trottinette électrique ?

Dans la lutte des comportements dangereux et abusifs des conducteurs, un code de la route a été instauré par le gouvernement afin d’assurer la sécurité de tous les usagers. Si vous êtes un utilisateur de trottinette électrique ou que vous avez pour projet d’en posséder une, il est essentiel de prendre connaissance des différentes règles à respecter.

Une vitesse limitée à 25 km/h

Afin d’être autorisées à rouler sur la route, les trottinettes électriques ne doivent pas dépasser une limite de 25 km/h. Cette dernière correspond à la vitesse maximale pour tout engin non immatriculé selon le Code de la route. Si une vitesse supérieure à 25 km/h venait à être franchie, cela représenterait un véritable risque en cas de collision avec un autre véhicule. Il est donc interdit de débrider une trottinette électrique afin de garantir une sécurité pour les autres usagers. Par ailleurs, selon la décision des différentes autorités locales, cette vitesse peut s’avérer inférieure. En conséquence, à Paris, la vitesse autorisée pour les trottinettes électriques est de 10 km/h afin de limiter les risques d’un accident.

Où circuler avec une trottinette électrique ?

Avant d’acheter un NVEI, il est important de savoir où vous avez le droit de rouler en trottinette. Tout comme les vélos, il est interdit de circuler sur les trottoirs avec une trottinette électrique en agglomération. Afin de préserver la sécurité des piétons et autres usagers de la route, les conducteurs de trottinettes électriques peuvent emprunter les pistes cyclables. La chaussée peut être utilisée à son tour, avec toutefois, l’obligation pour les trottinettes électriques de respecter le sens de la circulation, les limitations de vitesse ainsi que les feux de signalisation. En ce qui concerne les zones en dehors des agglomérations, les trottinettes électriques ont l’autorisation de circuler sur les voies vertes, mais pas sur la chaussée (sauf en cas d’autorisation particulière).

Les interdits du Code de la route

Pour les trottinettes électriques, le Code de la route comporte à son tour plusieurs mesures visant à encourager les conducteurs à faire preuve de prudence. De ce fait, il est interdit de transporter un autre passager sur votre trottinette, ce moyen de déplacement étant visé à conduire un seul usager à la fois. Lors de la conduite d’une trottinette électrique, il vous est également interdit d’utiliser un support audio tel qu’un casque ou des écouteurs en conduisant. Enfin, vous avez l’interdiction de vous faire tracter par un autre véhicule ou de pousser une charge avec une trottinette électrique. Outre l’aspect restrictif, ces réglementations routières ont été instaurées par le gouvernement afin d’assurer un cadre sécurisé à tous les usagers de la route.

 

Les différents équipements à avoir pour rouler en trottinette électrique

Comme pour tout véhicule motorisé, à partir du 1ᵉʳ juillet 2020, une trottinette électrique se doit de disposer de plusieurs équipements. Ces différents dispositifs se définissent par la possession de feux de position avant et arrière, de freins efficaces ainsi qu’un avertisseur sonore. De plus, la trottinette électrique se doit d’être munie d’éléments rétro-réfléchissants à l’arrière et sur les côtés afin de rester visible en pleine nuit.

Que ce soit en ville ou à la campagne, pour les propriétaires de trottinettes électriques, le gilet de haute visibilité est obligatoire pour circuler la nuit. Faut-il mettre un casque pour rouler en trottinette ? En ce qui concerne le casque, ce dernier est exigé par le Code de la route pour la circulation hors agglomération. En zone urbaine, celui-ci est fortement recommandé contrairement aux genouillères, aux protèges-poignets et aux gants qui eux, sont obligatoires. En vous équipant de ces derniers, vous bénéficierez d’une protection efficace afin de limiter les dégâts en cas de choc physique. Les accidents en trottinette électriques n’étant pas anodins, nous vous conseillons de vous munir d’un maximum de protections en prévention d’une chute.

 

Non-respect du Code de la route : les sanctions

Cyclistes, piétons et automobilistes… Dans le but d’assurer la sécurité des nombreux usagers de la route, les utilisateurs de trottinettes électriques se doivent de respecter les règles édictées par le Code de la route. Sous peine d’être sanctionné par les autorités, vous pourrez écoper de différentes amendes en cas de non-respect des différentes réglementations :

  • Une amende de 35 euros pour une conduite détournant les règles de circulation ;
  • Une amende de 135 euros pour une conduite en dehors des zones de circulation autorisées ;
  • Une amende de 1 500 euros pour toute vitesse supérieure à 25 km/h.

Par le décret d’octobre 2019, ces tarifs s’appliqueront à la trottinette électrique et tous les autres EDP motorisés : gyropodes, monoroues, rollers électriques, skateboard électrique, Speedbike, etc.

 

Au-delà du respect du code de la route, il est important de savoir que l’assurance trottinette est obligatoire au titre de la responsabilité civile de l’usager. Il est donc important de comprendre comment assurer votre trottinette et pourquoi assurer votre trottinette. En effet, de nombreux loueurs de trottinette électrique ne proposent pas cette assurance dans le contrat. Avec l’e-trottineur d’APRIL Moto, vous avez la possibilité d’être couvert en responsabilité civile, garantie adaptée pour la trottinette électrique. puisque le contrat couvre l’usager et non le véhicule. Découvrez nos tarifs en réalisant en 2 minutes un devis d’assurance trottinette.