Hivernage : Faites passer l’hiver à votre moto comme il faut

assurance-hivernage-moto

Les motards purs et durs diront ce qu’ils voudront, dans certaines régions, remiser sa moto pour l’hiver relève du bon sens. Cette période d’immobilisation demande une attention particulière en termes d’entretien. Et ce n’est pas parce que votre deux roues est immobilisé que vous pouvez cesser de l’assurer. D’ailleurs, certaines sociétés proposent une assurance moto hivernage. Mais à quel prix ?

 

Comment bien remiser sa moto pour l’hiver

Quelle qu’en soit la motivation, l’hivernage de votre moto requiert quelques essentiels que vous dévoile APRIL Moto. Parce que votre assurance moto est là aussi pour vous conseiller au mieux, voici les 10 commandements d’un bon hivernage moto !

  • Au sec ta moto tu remiseras

Idéalement, remisez votre moto dans un lieu sec, couvert et peu sensible aux écarts de température.

Offrez à votre engin une couverture pour l’hiver. Mais évitez les bâches étanches ou les tissus en coton qui favorisent la condensation et donc la corrosion.

  • Bien droite ta moto restera

Choisissez un endroit plat et stable, éloigné des lieux de passage (risque de renversement), mais à l’accès facile. Allez rendre visite au moins 1 fois par mois à votre deux roues.

Utilisez la béquille centrale et une cale pour décoller la roue avant. Si vous avez une chèvre ou une paire de cales d’atelier, c’est encore mieux.

  • À fond ta moto tu nettoieras

Ne laissez pas des fientes d’oiseau, du sel ou des points de rouille attaquer votre moto.

C’est l’heure du grand nettoyage d’hiver ! Avec des produits adaptés, lavez votre moto intégralement et consciencieusement.

  • Ton réservoir tu rempliras… ou videras

Il existe 2 techniques d’hivernage pour le moteur de votre moto :

– Moto à injection électronique : faites le plein à ras. Ajoutez un additif inhibiteur de dégénérescence d’essence. Roulez 10 km pour que le produit se répartisse bien dans tout le circuit.

– Moto à carburateur : vidangez le réservoir, le circuit et le(s) carburateur(s). Graissez votre réservoir ou passez un produit anticorrosion soluble dans l’essence. Laissez votre réservoir ouvert sous la bâche.

  • Tes fluides tu prépareras

Vidangez l’huile. Une huile sale produit des acides nuisibles à votre moteur. Vous changerez le filtre lors de la remise en route de votre moto.

Si votre moto est à refroidissement liquide, ajoutez de l’antigel.

  • Tes bougies tu oublieras

Il est parfois conseillé d’enlever les bougies et de graisser les parois. Selon le modèle de votre moto, cette étape peut être fastidieuse, voire seulement réalisable dans un atelier.

Sauf à remiser votre moto très longtemps, ou à l’extérieur, c’est une manipulation que vous pouvez donc omettre.

  • A ta batterie tu penseras

Là encore, il existe 2 solutions pour préserver la durée de vie de votre batterie :

– Moto à injection électronique : restez en charge ! Soit vous rechargez doucement votre batterie à intervalle régulier, soit vous lui offrez un chargeur automatique avec maintien de charge.

– Moto à carburateur : démontez votre batterie. Stockez-la chez vous, au chaud. Rechargez-la, toujours doucement, de temps à autre.

  • Ta chaîne tu graisseras

Graissez votre chaîne après l’avoir nettoyée avec un produit adapté. Si c’est possible, déposez-la et stockez-la dans un bain d’huile et de pétrole.

Profitez de cette étape pour vérifier l’usure de votre kit chaîne.

  • Les entrées d’air tu boucheras

Pour éviter que l’humidité s’installe dans la cartouche de votre pot d’échappement, bouchez votre sortie de silencieux. Un sac plastique et un élastique font l’affaire. Obstruez aussi les prises d’air.

  • À ta moto une beauté tu feras

Point final de l’hivernage : chouchoutez votre moto.

Vaporisez du vinyle sur les caoutchoucs. Enduisez de graisse toutes les parties métalliques, cirez tout ce qui est peint… Et admirez votre 2 roues avant de le laisser au repos pour la saison !

 

Les inconvénients de l’assurance moto hivernage

Selon l’article L’article L.211-1 du Code des assurances, « la responsabilité civile de toute personne ayant la garde ou la conduite (…) du véhicule » doit être garantie. Cela signifie qu’un véhicule, même immobilisé, doit être assuré au moins au tiers. C’est pourquoi certains assureurs ont pensé à créer une assurance moto hivernage.

Une assurance moto hivernage (aussi appelée assurance moto saisonnière) est une formule d’assurance dont les garanties se modifient au cours de l’année. Par exemple, si vous êtes assuré tous risques 6 mois de l’année, vous serez assuré au tiers le reste du temps. Il est raisonnable de se dire que l’hiver, dans les régions où celui-ci est rude, un motard a moins envie de sortir son deux-roues. Le temps est moins agréable et les conditions climatiques augmentent le risque d’accident. Et comme l’assurance moto reste obligatoire, même en cas d’immobilisation, autant ne prendre qu’une responsabilité civile. L’assurance moto saisonnière permet d’adapter les garanties automatiquement.

Mais comment pouvez-vous savoir à l’avance si, pendant une quelconque période de l’hiver, vous aurez envie de conduire ? Dans ce cas, vous serez obligé de circuler en étant assuré au tiers. Un motard qui a l’habitude de rouler en étant assuré tous risques n’aura pas envie de tenter le sort. Pour changer de garanties, il sera alors dans l’obligation de résilier son assurance et de souscrire un nouveau contrat.

Chez APRIL Moto, nous trouvons plus simple de modifier le contrat à la demande : nous ajustons le prix.

 

Focus APRIL Moto : Comment assurer votre moto pendant l’hivernage

Quelles sont les alternatives à l’assurance moto hivernage ? Beaucoup de personnes pensent que l’assurance Multirisque Habitation (MRH) de leur logement couvre leur véhicule lorsqu’il est entreposé dans le garage ! C’est faux, et ce pour deux raisons :

– La MRH ne couvre pas les Véhicules Terrestres à Moteur (VTM) qui sont différenciés du mobilier.

– L’assurance d’un VTM est obligatoire, a minima en formule Tiers (RC simple).

Ainsi, même si elle ne roule pas durant l’hiver, assurer votre moto reste obligatoire. APRIL Moto offre donc la possibilité à ses clients de baisser leurs garanties pendant la période d’hivernage pour notamment réduire leur prime et faire des économies, en passant par exemple d’une formule Tous Risques à une formule Tiers (RC seule). Cette solution est plus souple qu’un contrat hivernage puisqu’elle est réversible à volonté.

Mais attention, ayez à l’esprit que les dommages causés à la moto en cas de chute, de vol ou d’incendie ne seront plus couverts ! Même par l’intermédiaire de votre MRH. À bon entendeur !

 

Quelles options faut-il garder pendant l’hivernage ?

Les options d’assurance proposées par APRIL Moto viennent compléter les formules initiales. Parmi les offres qui peuvent compléter la formule Essentielle, on retrouve :

La protection corporelle du conducteur n’est pas nécessaire si votre véhicule est immobilisé : il n’y a aucun risque d’accident. Mais même sans allumer le moteur de votre moto, vous pouvez avoir à déplacer votre engin dans votre garage. Si vous vous déséquilibrez et que la moto tombe sur vous, cette garantie vous permet de bénéficier d’une prise en charge.

L’assistance panne 0 km offre différentes garanties parmi lesquelles des solutions en cas de perte de clés. APRIL Moto vous aide à ouvrir votre selle ou à détacher votre antivol.

L’assistance Premium comprend une assistance panne 0 km à laquelle s’ajoutent d’autres offres. En cas de perte de vos papiers ou de vol, APRIL Moto vous assiste dans vos démarches administratives. La garantie propose une avance de fonds pour assurer les dépenses de première nécessité.