Comment attacher une trottinette électrique ?

homme qui attache une trottinette électrique

C’est un phénomène qui n’a échappé à personne. Depuis quelques années, il est fréquent de voir de plus en plus de personnes se promener en trottinettes électriques, qu’elles soient en libre-service ou non. Mais ces véhicules, en raison de leur grande notoriété, sont également très sujets aux vols. Pour vous éviter de vous retrouver dans cette situation plus que désagréable, il est recommandé d’attacher votre trottinette. Cet acte est par ailleurs presque toujours demandé comme clause pour faire fonctionner votre assurance trottinette contre le vol. Voici tous les conseils et astuces pour attacher correctement votre trottinette électrique. 

 

Pourquoi attacher sa trottinette électrique ?

Comme évoqué dans l’introduction, les trottinettes électriques, tout comme les autres NVEI, sont des véhicules de plus en plus convoités. Il est probable que vous en croisiez plusieurs au cours de votre journée. Mais ces engins coûtent également un certain prix, pouvant les rendre inaccessibles à certaines personnes. Par conséquent, il se peut donc que votre véhicule ne se trouve plus là où vous l’avez déposé après votre journée de travail, ayant été victime d’un vol. 

Il est possible chez certains assureurs de retrouver des options d’assurance trottinette contre le vol. Mais si ce n’est pas le cas, comme par exemple chez APRIL Moto, vous ne serez donc pas indemnisé du vol de votre véhicule. 

Mais heureusement, il est possible de limiter les risques en procédant correctement à l’attachement de votre engin. 

 

Comment correctement attacher sa trottinette électrique pour ne pas se la faire voler ?

Plusieurs conseils et astuces peuvent vous aider à mettre votre véhicule en sécurité tout au long de votre journée de travail ou d’étude. 

Trouver le bon endroit pour garer votre véhicule

L’un des points les plus importants à ne surtout pas sous-estimer lorsque l’on souhaite attacher sa trottinette électrique pour ne pas se la faire voler est l’emplacement. 

Vous devez être sûr que l’endroit choisi est adéquat. Le premier conseil que nous pouvons vous donner, est de laisser votre véhicule dans un endroit très fréquenté. Cela peut être par exemple dans une rue piétonne, en face d’un café, ou en face d’un restaurant. Mais ne tombez pas dans le piège des endroits comme les gares. Ces dernières ont la réputation d’être des emplacements plutôt malfamés et propices à tous types de vols. 

Petit plus, il peut être judicieux de changer de façon très régulière l’endroit de stationnement de votre trottinette électrique. Cela vous évitera par exemple d’être repéré par une personne mal attentionnée qui attend juste le bon jour afin de vous dérober votre NVEI.  

Ensuite, le second conseil que nous pouvons vous donner en ce qui concerne l’endroit, est d’attacher votre anti-vol à une structure solide. Il peut par exemple s’agir d’un poteau ou bien d’une barrière. Il sera moins aisé de s’attaquer à la structure afin de dérober votre anti-vol et votre véhicule. 

Certaines structures sont idéales, comme les emplacements à vélo. Il est tout à fait possible d’y attacher votre trottinette électrique tout au long de la journée. 

Dans la liste des structures à éviter, on peut citer les grillages ou toutes installations de chantier qui peuvent être très facilement déplacées d’un point A à un point B. 

 

Choisir et bien installer son anti-vol

Pour maintenir votre NVEI en sécurité et bien attaché, un objet semble indispensable : l’anti-vol. Sans celui-ci, votre véhicule est bien plus vulnérable et le risque de vol augmente considérablement. 

Dans la liste des anti-vols, certains ont meilleures réputations et sont alors plus conseillés que d’autres. Parmi ces derniers, il est possible de citer : 

  • Les anti-vols en forme de U 
  • Les anti-vols pliables 
  • Les chaînes

Même s’il reste possible de se faire voler sa trottinette électrique malgré la présence d’un anti-vol, ces derniers apparaissent comme les plus robustes et les plus dissuasifs. 

Pour les anti-vols à éviter, il est fortement déconseillé de vous servir de câble. Ces derniers ne sont pas facilement adaptables aux différents modèles de trottinette électrique. De plus, il est très facile de les sectionner ou de les couper, ce qui augmentera le risque de vol. 

Si vous n’êtes pas sûr de l’efficacité de votre anti-vol seul, rien ne vous empêche d’en ajouter un second. Il vous suffit de placer le premier au niveau de votre roue arrière, et de placer le second sur le cadre de votre véhicule. En plus d’être très efficace, c’est aussi extrêmement dissuasif pour toute personne qui serait tentée de voler votre engin.

 

Que faire en cas de vol de trottinette électrique ?

Si malgré tous les conseils que nous avons énoncés dans cet article, vous êtes tout de même victime d’un vol, vous devez aussitôt vous rendre dans un commissariat. Cela vous permettra de donner une valeur légale à votre demande auprès de votre assureur, si ce dernier vous assure contre le vol. 

Il vous est également possible afin de réaliser un gain de temps non négligeable, de remplir un formulaire de préplainte directement en ligne. Une prise de rendez-vous avec un agent de police sera l’étape suivante. 

Petite astuce : notez bien le numéro de série et gardez le justificatif d’achat de votre véhicule. Cela pourra vous être utile si le voleur tente de le revendre sur internet. Vous pourrez alors justifier que ce véhicule est le vôtre et qu’il vous a été volé.