Tout savoir sur le bonus malus avant d’assurer sa moto

Tout-savoir-sur-le-bonus-malus-avant-d’assurer-sa-moto

Le système de réduction-majoration de la prime d’assurance moto, en fonction du nombre de sinistres responsables, s’applique à tous les 2 RM de 125 cm3 et plus et assimilés (à l’exception des quads de moins de 80 cm3). Comment se calcule le montant du bonus-malus ? Que se passe-t-il quand vous changez de 2-roues ? D’assureur moto ? Explications.

 

Comment fonctionne le bonus malus de votre contrat d’assurance ?

Ce système est régi par la volonté du législateur de récompenser les « bons » conducteurs, et au contraire, de pénaliser les « moins bons ». Le motard ou le scootériste qui ne cause pas d’accident voit donc sa cotisation baisser. Au contraire, celui qui est responsable d’un sinistre la voit augmenter.

Le bonus-malus est un coefficient appliqué à votre prime de référence, cette dernière étant déterminée lorsque vous signez votre contrat et initialement égale à 1. S’il est inférieur à 1, votre cotisation baisse, sinon, elle augmente. En d’autres termes, sans sinistre responsable pendant 1 an, vous paierez votre mensualité moins cher sur la période suivante. À l’inverse, celle-ci est majorée quand vous êtes impliqué dans un accident et que vous êtes fautif. Ces informations sont importantes à avoir au moment de votre souscription : assurance au tiers (responsabilité civile) ou tous risques, le calcul des prix évolue au gré des fluctuations de votre prime.

Pour calculer votre prime de référence, l’assureur moto compile des critères.

Tout d’abord votre âge : notez que les jeunes conducteurs (ceux qui ont le permis depuis moins de 3 ans) pâtissent automatiquement d’une surprime de 100 %. Leur comportement est moins sûr, ils n’ont pas ou ont peu d’expérience : ils sont considérés comme étant « à risque ». Chaque année, s’ils ne sont responsables d’aucun accident leur surprime diminue de moitié et celle-ci disparaît au bout de 3 ans : 100 % la première année, 50 % la seconde, 25 % la troisième et 0 dès la quatrième année. Au-delà de 60 ans, les conducteurs sont aussi supposés être à risque.

Un individu qui vient d’avoir son permis a tout intérêt à piloter une petite cylindrée : c’est le second point à prendre en compte. La puissance des véhicules influe sur le calcul de vos cotisations à l’instar de leur valeur marchande, de leur date de première mise en circulation, de leur marque et de leur probabilité de vol. L’usage que vous faites de votre deux roues est aussi un critère. Roulez-vous en ville ? Avez-vous un garage ou un box ? Quel type d’emplacement ? D’autres conducteurs empruntent-ils quelquefois la moto ? Chacune de ces informations est un facteur de variation du prix de votre prime.

Enfin, bien sûr, son montant se modifie en fonction des garanties choisies lors de la souscription : une assurance au tiers est moins chère qu’une assurance tous risques.

Afin d’avoir un contrat répondant à vos besoins et au meilleur prix, n’hésitez pas à prendre contact avec l’un de nos conseillers qui saura préconiser la meilleure assurance moto. Votre assureur réévalue ensuite tous les ans votre prime de référence en fonction de ses propres statistiques de sinistres.

C’est cette prime qui va être impactée par le coefficient réduction – majoration. Vous recevez un relevé d’information à la fin de chaque échéance annuelle vous précisant la réévaluation de votre prime de référence, la situation de votre bonus-malus ainsi que votre historique d’accidents. Les contrats sont revus chaque année en fonction des statistiques des conducteurs et de leurs véhicules.

 

Comment votre assurance calcule-t-elle le bonus malus ?

Le but du bonus-malus est de vous responsabiliser et de favoriser une conduite prudente de votre véhicule. Le calcul se base sur votre historique d’accidents pendant la période précédente : chaque année sans sinistre responsable vous fait gagner 5 %. Vous étiez à 1 la 1re année d’assurance moto : vous êtes à 0,95 la seconde.

Par exemple, si votre prime de référence est de 300 €/an, après 1 an sans problème, vous payez 285 €.

Le bonus maximum est de 0,50. Votre cotisation d’assurance est alors égale à votre prime de référence divisée par 2, soit une échéance de 150 €/an.

Et si vous êtes au bonus maximum pendant 3 ans (16 années de conduite sans sinistre), il sera maintenu même si vous causez un accident. C’est le super bonus !

Malheureusement, personne n’est à l’abri de causer un accident avec son véhicule, même le conducteur le plus expérimenté.

Pour chaque sinistre responsable, quel que soit son coût pour votre assureur, votre prime de référence est augmentée de 25 %. Vous payiez 300 €, votre cotisation d’assurance moto passe à 375 €.

Le malus maximum est de 3,5. Toujours pour une prime de base de 300 €, cela revient à 1050 €.

Après 2 années sans sinistre, votre coefficient revient automatiquement à 1. Vous payez 300 €.

Votre bonus-malus vous suit quand vous changez de 2-roues ou d’assurance moto. Il suffit de demander un relevé d’information pour connaître votre situation.

Attention ! Si vous n’êtes pas couvert pendant 3 mois, vous perdez le bénéfice de votre bonus. En revanche, votre malus vous suivra…

 

Focus April Moto : des contrats d’assurance à petit prix

Quel que soit votre coefficient bonus-malus, vous avez tout intérêt à bien vous assurer sans vous ruiner. Bonne nouvelle ! Expert de l’assurance deux-roues, APRIL Moto propose aussi bien des offres d’assurance selon votre profil de conducteur moto que des offres d’assurance selon votre profil de scootériste. Que ce soit une assurance pour les jeunes permis ou une assurance pour les malussés, nous avons l’offre qu’il vous faut !

Autre bonne nouvelle, APRIL Moto ajoute sa propre bonification au système bonus-malus. Pour chaque année sans sinistre, vos franchises baissent de 20 % (cette réduction est limitée à 50 %). Chez APRIL Moto, votre bonne conduite est donc doublement récompensée : votre cotisation baisse et vos franchises diminuent de moitié.

Ces avantages sont acquis, quelle que soit la formule (« Essentielle », « Équilibre » ou « Tous risques ») choisie parmi nos différents contrats. La responsabilité des conducteurs est encouragée par ces mesures qui ne se veulent pas punitives, mais didactiques.

Pensez à étudier notre guide et conseil, vous y trouverez des informations précieuses sur nos offres d’assurances, nos options, nos garanties ainsi que sur l’assurance d’un véhicule électrique. Les offres d’APRIL Moto s’adressent à tous : si vous avez des doutes, parlons-en !