Nouveau permis moto A2 : comment ça marche ?

réforme permis A2 moto

Dès le 1er mars 2020, le permis moto A2 va être réformé avec la mise en place d’une nouvelle épreuve de plateau, d’un examen de code et d’une épreuve de circulation rallongée. Pour vous aider à mieux comprendre ce qui va changer, nous revenons en détail sur ce nouveau permis moto A2. Découvrez les principales évolutions de cette réforme et comment elle impacte l’examen de conduite pour les motards.

 

Découvrez en bref les principaux changements de la réforme

Après avoir été entièrement remanié au niveau européen en 2013, le permis moto va être de nouveau réformé en 2020. Cette année, c’est principalement le permis moto de catégorie A2 qui est concerné. Accessible aux futurs motards dès 18 ans, ce permis intermédiaire permet de piloter une moto dont la puissance n’excède pas les 47,5 CV – 35 kilowatts. La réforme entrera en vigueur le 1er mars 2020, avec une période de transition de 6 mois.

 

L’objectif de cette réforme est de réduire le risque d’accident, notamment chez les jeunes motards. Ainsi, la réforme du permis A2 introduit une épreuve théorique spécifique : l’ETM (épreuve théorique moto ou examen de théorie motocycliste). L’objectif est d’harmoniser les différents permis en créant un code spécifique pour les motards qui remplace les fameuses 12 fiches à apprendre par cœur.

 

Les épreuves pratiques en circulation et hors circulation sont elles aussi réformées, notamment dans leur forme et leur durée.

 

La seule chose qui ne change pas avec la réforme, c’est l’obligation pour tous les motards, quel que soit leur âge, de passer le permis A2 avant l’obtention du permis A. Durant 2 ans, tout conducteur de deux-roues est limité à la conduite d’une moto de 47,5 CV – 35 kW maximum. Au terme de cette période, les candidats peuvent obtenir le permis A par la simple validation d’une formation de 7 heures en auto-école.

 

 

Réforme du permis moto A2 : découvrez la nouvelle épreuve hors circulation

Si le contenu de l’épreuve hors circulation (ou plateau) ne change pas, les différentes étapes du parcours devront être réalisées en un seul tenant. L’objectif est de réduire le temps de cette épreuve. Désormais, le candidat effectuera les différentes séquences du plateau en une seule fois. Enfin, l’épreuve intitulée « Vérifications » sera organisée en amont de l’épreuve en circulation.

 

Pour mémoire, voici le contenu détaillé de l’épreuve du plateau :

  • Le déplacement de la moto sans l’aide du moteur
  • L’allure réduite sans passager
  • Le freinage
  • L’allure réduite avec passager
  • L’évitement.

 

Notez que la réforme du permis moto A2 introduit quelques nouveautés au niveau de la notation de l’épreuve hors circulation :

  • Vous avez la possibilité de poser 3 fois le pied au sol en dehors des zones neutralisées, contre 2 fois auparavant
  • Un pied posé supplémentaire sur le parcours vaut B
  • Au freinage, un stoppie (décollement de la roue arrière du sol) vaut B
  • La chute de la moto est toujours éliminatoire.

 

Les candidats passant l’épreuve du plateau du permis moto A2 n’ont le droit qu’à 2 essais. Lors du premier essai, si vous faites une faute sur le lent sans passager, le freinage ou l’évitement, vous ne devrez pas repasser le déplacement sans moteur et l’allure réduite avec passager au deuxième essai.

 

 

Mieux comprendre l’épreuve théorique moto ou ETM

Le nouveau code moto ou ETM remplace l’épreuve des 12 fiches, dont une était tirée au sort le jour de l’examen théorique. Découvrez l’une des dispositions majeures de la réforme du permis moto de puissance intermédiaire.

 

L’ETM (épreuve théorique moto ou examen de théorie motocycliste) est tout simplement une épreuve de code de la route en 40 questions qui est spécifique à la conduite d’un deux-roues. Elle remplace les actuelles 12 fiches à apprendre par cœur. Même si le contenu n’a pas encore été publié, le candidat devra être capable de répondre à un corpus de 600 questions réparties en 8 grandes thématiques :

  • 90 questions portant sur les dispositions légales en matière de circulation routière
  • 120 questions sur le conducteur de deux-roues
  • 120 questions sur la route
  • 60 questions sur les autres usagers de la route
  • 60 questions sur la réglementation générale
  • 30 questions sur la conduite écologique et l’environnement
  • 60 questions sur la mécanique
  • 60 questions portant sur la protection et la sécurité.

 

Comme pour l’examen du code du permis B, la réussite de l’ETM est soumise au résultat minimal de 35 bonnes réponses sur 40. Il sera valable 5 ans et limité à 5 passages.

 

Notez que le passage de l’ETM est obligatoire, même si vous êtes déjà titulaire de l’ETG depuis moins de 5 ans. Cette disposition est également valable pour les titulaires du permis A2 qui souhaitent passer des permis d’autres catégories.

 

 

Réforme de l’épreuve de circulation : ce qui change en 2020

L’épreuve de circulation va être modifiée par la réforme du permis moto de catégorie A2. Plusieurs modifications sont à prévoir :

  • La durée de l’épreuve de circulation est portée à 40 minutes contre 25 minutes actuellement
  • Les vérifications de sécurité sont désormais effectuées avant l’épreuve de circulation
  • L’évaluation de la maîtrise de la trajectoire de sécurité
  • L’obtention de 21 points minimum sur 27 pour valider l’épreuve pratique.

 

 

 

Nouveau : ce que vous devez savoir sur la trajectoire de sécurité

La conduite en courbe et l’abordage du virage sont des manœuvres assez délicates pour tout conducteur de moto, notamment pour les motards novices. Pour cette raison, les pouvoirs publics ont décidé de renforcer l’apprentissage de la trajectoire de sécurité lors de l’examen du permis moto A2.

 

La trajectoire de sécurité correspond tout simplement à la meilleure position sur la chaussée, pour permettre la plus grande visibilité et l’anticipation d’événement. Ce juste positionnement aide à réduire les risques d’accident tout en augmentant les sensations de conduite. Elle permet d’éviter les chocs, latéral ou frontal, avec un autre véhicule.

 

Désormais intégrée à la formation pratique et théorique de l’examen du permis moto, la trajectoire de sécurité repose sur :

  • L’observation et la capacité du pilote à lire la route
  • L’anticipation, la recherche d’information et la portée du regard
  • L’analyse et l’adaptation de la conduite en fonction des situations rencontrées
  • L’adaptation de la vitesse et la maîtrise du véhicule en toutes circonstances
  • La maîtrise des manœuvres et des commandes de sa moto.

Plus d'actualités sur le blog

APRIL Moto vous offre 5 feux connectés

Lire la suite

APRIL Moto lance l’assurance e-trottineur

Lire la suite

Vignette Crit’Air : tout ce qu’il faut savoir pour votre 2-roues

Lire la suite