Vous êtes ici

Grand Prix Australie- Circuit Phillip Island

Une grosse frayeur pour le pilote français

Ce week-end australien avait pourtant bien commencé : Johann Zarco enchaînait les tours de plus en plus rapidement et les résultats obtenus au Japon se confirmaient en terre océanienne. Au jeu des qualifications, l'ambassadeur APRIL Moto s'est accroché pour terminer en première ligne derrière Marc Márquez et Maverick Viñales. Avec un Cal Crutchlow blessé, on pouvait même espérer un retour en pôle pour le trophée de meilleur pilote indépendant.

Oui mais voilà, la course reste la course et au 6e tour du Grand Prix d’Australie, Johann Zarco s’est fait surprendre par le freinage à plus de 300 km/h de Marc Márquez en bout de ligne droite. Les deux motos se touchent et la Yamaha de Johann Zarco s’envole de façon spectaculaire. Avec grand soulagement, le pilote français s’en sort sans dommages physiques mais avec certainement beaucoup de regrets.

"J’ai pris un bon départ et ma troisième position a donc été un avantage certain. J’ai fait de bons dépassements, je suis content car j’avais vraiment un bon feeling, un sentiment de force, très agréable. J’ai pris en confiance et je me suis retrouvé dans le sillage de Jack Miller. Marc Marquez était aussi là. Nous étions tous les trois très rapides et lorsqu’il a fallu freiner à l’entame du virage 1, j’ai touché la roue arrière de Marc et je me suis littéralement envolé. J’ai fait une grosse chute mais je me porte bien. J'ai eu beaucoup de chance car nous roulions fort. Je suis un peu déçu car aller au bout de course aurait compté en vue du titre de meilleur pilote satellite."

glqxz9283 sfy39587stf02 mnesdcuix8